Cadre de référence pour des municipalités favorables aux enfants

La vision de l’initiative internationale des Villes amies des enfants (VAE) de l’UNICEF est que « chaque enfant et chaque jeune profite de son enfance et de sa jeunesse, et développe son plein potentiel grâce à̀ la réalisation égale de ses droits dans sa ville ou sa communauté ».

Une ville ou une communauté dotée d’une gouvernance amie des enfants vise à atteindre les objectifs suivants :

  • chaque enfant est apprécié, respecté et traité de manière équitable au sein de sa communauté et par les autorités locales ;
  • chaque enfant fait entendre sa voix, ses besoins et ses priorités, et ceux-ci sont pris en considération dans le droit public (le cas échéant), les politiques, les budgets, les programmes et les décisions qui les concernent ;
  • chaque enfant a accès à des services sociaux essentiels ;
  • chaque enfant vit dans un environnement sûr, non pollué et a accès à des espaces verts ;
  • chaque enfant a la possibilité de vivre une vie de famille, de jouer et de s’adonner à des loisirs ;
  • chaque enfant a des chances égales dans la vie, quels que soient son origine ethnique, sa religion, son revenu, son sexe ou ses capacités.​

Pour ce faire, le programme MAE propose un cadre de référence afin de guider les municipalités à structurer leur démarche pour devenir plus accueillantes pour les enfants dans tous ses aspects (gouvernance, processus de gestion, environnement et services) et mettre l’enfant au cœur de ses décisions.

À noter que la convivialité d’une ville ou d’une communauté pour les enfants ne se mesure pas par des initiatives isolées, mais plutôt par une série d’initiatives cohérentes entre elles et par la présence de stratégies municipales qui façonnent et intègrent la perspective de l’enfant dans la prise de décisions.

Une municipalité qui favorise le bien-être des enfants de sa collectivité déploie des initiatives selon cinq dimensions qui représentent les champs d’intervention sur lesquels les municipalités sont invitées à agir. Ces dimensions s’appuient sur cinq principes directeurs transversaux qui fournissent les fondements pour établir une vision d’une collectivité amie des enfants.

Parallèlement, pour faciliter le changement et l’obtention de résultats durables pour les enfants, les municipalités sont encouragées à intégrer quatre stratégies organisationnelles dans leurs processus de gestion et mécanismes décisionnels. Ces stratégies constituent un aspect essentiel au succès de la planification et de la mise en place de milieux favorables aux enfants.